• Archipop
  • Contact
  • Espace déposants
  • Adhérer et soutenir
  • Participez !
  • Votre espace
    Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Newsletter
  • Déposer vos films

Les films

© Archipop. Toute reproduction ou modification est interdite.
En savoir plus

Âge bête (L')

"Jackie (de l'UCAN) présente : 13 ans, L'âge bête"

Un jeune garçon de 13 ans s'amuse à faire des blagues aux gens en allant à l'encontre des règles établies :
"Défense d'afficher", "Zone de silence", "Nudisme interdit"...
Il râpe du savon qu'il fait passer pour un condiment à table.
Puis le film développe l'évolution du personnage par décennie avec ses anecdotes associées.
20 ans : à mobylette, sous le regard des jeunes filles
30 ans : marié et se disputant avec sa femme
40 ans : filmant ses deux enfants
50 ans : à table, jouant au jeux de grattage, lisant le journal, et mangeant seul à table.
60 ans : médaillé, décoré.
70 ans : grand-père, faisant le clown devant ses petits enfants
80 ans : à table avec son ordonnance, devant prendre une armée de médicaments.
90 ans : regardant son poste de télévision, notamment un match de rugby.
100 ans : l'âge bête ! refaisant les mêmes blagues qu'à 13 ans.

Commentaire du cinéaste, Jacques Houset, membre du caméra-club lillois UCAN :
"Ce film a été tourné en 1962 à l'occasion d'un concours de cinéma amateur. Le titre devait contenir le mot "bête". Sa modeste prétention est de démontrer qu'on peut être bête à tout âge : bien sûr à 13 ans avec des farces débiles, mais aussi à 20 ans (impressionner les filles avec les motos), à 30 ans (scène de ménage après le mariage), etc..
Les scènes extérieures se passent toutes à Quarcino, un hameau d'Oggebbio, sur la rive ouest du lac majeur, entre le Piémont et la Toscane. Mes parents y retrouvaient chaque été des amis lillois d'origine italienne. Les autres scènes, en intérieur, se déroulent dans nos maisons, à Lille."
Jacques Houset
Autres résultats
Ma recherche multi-critères : Sauvegarder ma recherche