• Archipop
  • Contact
  • Espace déposants
  • Adhérer et soutenir
  • Participez !
  • Votre espace
    Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Newsletter
  • Déposer vos films

Les films

© Archipop. Toute reproduction ou modification est interdite.
En savoir plus

Actualités de Fourmies : Cyclo-cross, Braderie, travaux , communions, moto-cross à Trieux, Lille Expo

Ce film contient un ensemble de séquences représentant les actualités de Fourmies en 1950 et 1951 :
. Cross à Trieux (quartier de Fourmies), le 11 mars 1951
. Braderie à Fourmies, 23 juillet 1950.
. Techniques modernes : travaux du bâtiment
. Premières communions, 3 et 13 mai 1951
. Moto-cross à Trieux, 15 avril 1951.
. Exposition Internationale du Textile, Lille le 5 mai 1951.
. Cité des oiseaux, travaux de construction de juin 1950 à juin 1951.
. Rétrospective : Fêtes des écoles de 1947, 1948 et 1950
. Envol du Ballon, Kermesse, le 2 juillet 1950
. Nos Gosses : portrait d'écolières et d'écoliers.
. Connaissez-vous Fourmies ?

A propos de "Techniques modernes : travaux du bâtiment" :
"Lors de l’assemblée communale du 20 juin 1945 sous la présidence de Monsieur Marcel Ulrici, Maire de la commune, la municipalité s’intéressa à l’aménagement des terrains sportifs du Stade Léo Lagrange constitué de trois plateaux successifs, disposés en terrasses.
Le plateau supérieur devait comporter les terrains de tennis et de basket-ball, le plateau central, ceux de l’évolution et des pistes pédestres.
Le plateau inférieur, celui du volley-ball, et à l’extrémité se trouverait un terrain plus spécialement réservé à la jeunesse sportive.
En raison de l’organisation du stade ainsi conçu, il fut décidé de percer une nouvelle rue de desserte, prolongeant la rue Saint-Pierre, jusqu’à la Houppe-du-Bois, rue qui était prévue dans le plan d’extension d’aménagement et d’embellissement de la ville."
Marie Maës, écomusée de l'Avesnois.

A propos de la Cité des Oiseaux :
"Le 22 Janvier 1949, le Conseil Municipal prit connaissance du projet adopté par l’Office Municipal des Habitations à Bon Marché, en vue de la construction, sur le terrain acheté antérieurement par la Ville, entre la rue Thiers et le Cimetière du Centre, d’une « Cité-Jardin », qui serait dénommée, à cause de la présence d’oiseaux dans le parc de la propriété : « Cité des Oiseaux »."
Pour le gros œuvre, c’est une entreprise de Paris qui s’est engagée à terminer le travail en 320 jours ouvrables. Le dimanche 30 juillet 1950 eut lieu la pose de la première pierre de la Cité des Oiseaux.
C’est pour les fourmisiens la première grande réalisation depuis la guerre 1939-1945.
En 1953, l’office des HLM propose La Cité des Oiseaux à la location, composée de deux immeubles de 4 étages, soit 32 appartements et 18 logements jumelés. La crise ne sera pas résolue pour autant, car les besoins sont immenses et il faut poursuivre la construction d’autres maisons à défaut de « cités ».
Article de l’ouvrage de l’Abbé Paulin Giloteaux, Histoire de Fourmies, Des origines à nos jours, 1950.
Marie Maës, écomusée de l'Avesnois.

A propos du moto-cross :
« Par une belle journée printanière, le moto-club fourmisien nous présente un spectacle d'émotions. Plus de 2000 personnes se pressent autour du circuit de la Verrerie Blanche. » Jean Thuilliez
Le moto-club fourmisien figure dans la liste des Sociétés Locales de Fourmies entre 1945 et 1950.




Autres résultats
Ma recherche multi-critères : Sauvegarder ma recherche