• Archipop
  • Contact
  • Espace déposants
  • Adhérer et soutenir
  • Participez !
  • Votre espace
    Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Newsletter
  • Déposer vos films

Les films

© Archipop. Toute reproduction ou modification est interdite.
En savoir plus

Actualités du Vimeu, de Erches et Ault

Patronage des jeunes filles de Erches et Guerbigny : Une journée rurale à Erches et sortie en bord de mer, en mai 1932.
Cérémonies commémoratives en l'honneur des anciens combattants et victimes de la Première Guerre Mondiale,
à Méneslie et Friville-Escarbotin.
Le conseil de révision à Ault en 1932

Eclairage historique de Julien Cahon, historien et enseignant-chercheur à l'Université Picardie Jules Verne :

Remise d'un drapeau aux anciens combattants de Méneslies :
« En 1932, l’esprit ancien combattant règne à Méneslies. La banderole « Unis comme au front », affichée devant l'église, fait allusion à cette expérience vécue à la fois de manière intime et collective avec un slogan qui mobilise surtout l'héritage de l'union sacrée. Il fait aussi passer un autre message, plus subliminal : pour tenir dans la guerre, il a aussi fallu croire ; cela montre que la religion catholique reste un ciment des communautés rurales, dans l'ensemble moins touchées par le recul des pratiques religieuses. » Julien Cahon

Fête de la remise d'un fanion aux anciens combattants de Friville-Escarbotin :
« Remise du Fanion au Président Louchel de l'Amicale des Combattants-Réformés et Victimes de la Guerre de Friville, Escarbotin, Belloy et ses environs. Emblème et symbole des anciens combattants, le drapeau représente aussi leur groupe, leur histoire et les valeurs communes qu’ils partagent ; il illustre une présence, unit et rassemble. » Julien Cahon

Le Conseil de Révision :
Avant d’effectuer leur service militaire, les jeunes hommes de 18 ans sont sélectionnés lors du conseil de révision. Ils sont convoqués pour une sorte de visite médicale où siège le préfet et des élus. Il sont alors mesurés, pesés et observés dans le détail. Après examen, si tout se passe normalement, la formule prononcée est « Bon pour le service ». S’ensuit des pratiques festives. Ce passage symbolise l'entrée des jeunes hommes dans l’âge adulte. Les conseils de révision, créés en 1805, sont supprimés en 1970.

Autres résultats
Ma recherche multi-critères : Sauvegarder ma recherche